Actualits

COROT observe en direct des 'sismes' sur d'autres toiles


L'observation du Soleil grce une technique similaire la sismologie terrestre a permis la recherche sur la structure interne du Soleil de faire un bond en avant considrable. Le satellite COROT a appliqu son tour cette technique au domaine stellaire en observant pour la premire fois les entrailles d'toiles autres que le Soleil.

Lorsqu'ils ont dcouvert les oscillations du Soleil, les chercheurs ont ralis qu'ils ouvraient en quelque sorte une fentre sur l'intrieur de notre toile. l'instar de la propagation des ondes sismiques sur Terre qui nous informent sur la structure interne de notre plante, les ondes sonores qui se propagent l'intrieur du Soleil fournissent des informations sur ce qui se trame sous sa surface.

Ces oscillations peuvent aussi tre observes sur d'autres toiles. Il est possible de les dtecter en analysant les variations de la lumire mise par l'toile observe. C'est la technique utilise par COROT. Elle rvle la structure interne de l'toile et la faon dont l'nergie y est convoye du noyau la surface.

"D'autres techniques permettant de quantifier les oscillations stellaires ont t utilises depuis la Terre, mais leur champ d'application est relativement restreint " explique Malcolm Fridlund, chef de projet scientifique de COROT l'ESTEC (Centre europen de recherche et de technologie spatiales de l'ESA) aux Pays-Bas et co-auteur des rsultats.

"Les conditions atmosphriques dfavorables et l'impossibilit d'observer les toiles pendant la journe obligent les astronomes au sol interrompre leurs observations " poursuit-il. " En fait, pour pouvoir dtecter des oscillations stellaires aussi infimes d'aussi loin, il n'y a pas que la sensibilit de l'instrument qui compte, il est aussi essentiel de pouvoir observer l'toile de manire continue : toute interruption gnre un bruit dans les mesures susceptible de couvrir compltement le signal. Pour tre sr, il faut donc s'attaquer au problme avec les bons instruments et depuis l'espace. "

Les trois toiles sondes par COROT - connues sous les dsignations de HD499933, HD181420 et HD181906 - sont similaires au Soleil. Elles ne se situent pas vraiment dans notre voisinage stellaire, il s'agit en fait d'toiles assez loignes, afin leur clat n'aveugle pas les instruments de COROT.

"Le fait que COROT ait russi a sonder l'intrieur d'toiles similaires au Soleil en effectuant pour la premire fois des mesures directes est une avance considrable pour la comprhension des toiles en gnral ", souligne Malcolm Fridlund. " De plus, cela va nous aider mieux comprendre, par comparaison, notre Soleil ".

Reprsentation du satellite Corot.

Reprsentation du satellite Corot.


Source: ESA.