Neptune

Les satellites de Neptune

Triton fut découvert le 10 octobre 1846, seulement dix-sept jours après la première observation de Neptune. Néréide ne le fut qu'en 1949. Avant l'arrivée de la sonde Voyager 2 dans le système de la planète, seule Larissa fut découvert (en 1981), à la faveur d'une occultation d'étoile; la lune ne put cependant être observée à nouveau avant le survol de Neptune par la sonde spatiale.

Photographie rapprochée de Triton, le plus gros satellite de Neptune.

Photographie rapprochée de Triton prise par la sonde Voyager 2 en 1989.



L'analyse des photographies transmises par Voyager 2 en 1989 permit de découvrir 5 nouveaux satellites : Naïade, Thalassa, Despina, Galatée et Protée.
Halimède, Sao, Laomédie et Néso (S/2002 N 1 à 4) furent, comme leur désignation temporaire l'indique, découverts lors du même programme d'observation en 2002. Psamathée (S/2003 N 1), le dernier satellite découvert, le fut en 2003.

Triton, le plus gros satellite de Neptune.

Photographie de Triton, le plus gros satellite de Neptune, prise par la sonde Voyager 2.



Satellite Prothée

Photographie de Prothée.



Haut de la page

Lien