Neptune

Anneaux de Neptune

Les anneaux de Neptune furent détectés sur Terre en 1984 par André Brahic, Bruno Sicardy et William Hubbard lors d'occultations d'étoiles; il semblait alors que les anneaux étaient incomplets et qu'ils ne formaient que des arcs autour de la planète. En 1989, le passage de la sonde Voyager 2 a permis de clarifier les connaissances : les anneaux de Neptune sont bien entiers, mais certains possèdent effectivement une structure en arc, des parties plus brillantes.

Du centre vers l'extérieur, on trouve successivement les anneaux Galle (large, mais peu lumineux), Le Verrier, Lassell (une extension faiblement lumineuse de Le Verrier), Arago et Adams.

Les anneaux de Neptune.

Les anneaux de Neptune.


Adams contient au moins quatre arcs (Courage, Liberté, égalité et Fraternité). La cause de leur stabilité n'est pas connue (ils devraient, selon les lois de la dynamique, s'étaler uniformément sur une courte période de temps), mais on pense que la lune Galatée, située juste un peu plus près de Neptune, les confine.
L'anneau Lassell est bordé par les anneaux Le Verrier et Arago. Une partie des arcs d'Adams est torsadée mais aucune explication n'a été trouvée à ce jour. L'épaisseur des anneaux est inconnue.

Des observations terrestres publiées en 2005 semblent indiquer que les anneaux de Neptune sont plus instables que précédemment pensé. En particulier, l'arc Liberté pourrait disparaître dans un siècle.

Les arcs de matière dans l'anneau Adams de Neptune.

Les arcs de matière de l'anneau Adams de Neptune.


Haut de la page

Lien