Haumea

Caractéristiques physiques


Masse et dimensions

La présence de satellites autour de Haumea permet de déterminer la masse totale du système à partir de la troisième loi de Kepler. Elle serait de 4,2×1021 kg, soit 28% du celle du système plutonien, Haumea comptant pour près de 99% de cette masse.

Haumea tourne sur lui-même en moins de 4 h, plus rapidement que tout autre objet connu dans le système solaire de plus de 100 km de diamètre. En conséquence, il doit être distordu en un ellipsoïde triaxial. Haumea présente de très grandes variations de luminosité, lesquelles ne peuvent être expliquées qu'avec une forme oblongue. Suivant sa densité, il mesurerait entre 1 600 et 2 500 km dans sa plus grande longueur (environ la même que le diamètre de Pluton) et environ 900 km dans sa plus petite longueur (la moitié du diamètre de Pluton). Haumea serait alors l'un des objets transneptuniens connus les plus grands, après Éris et Pluton et devant Sedna, Orcus et Quaoar (Makemake pourrait également être légèrement plus grand).

La courte période de rotation de Haumea pourrait avoir été causée à la suite d'un impact avec un autre corps, qui aurait également créé ses satellites. Il se pourrait qu'il ne soit pas le seul corps de la ceinture de Kuiper tournant rapidement sur lui-même. En 2002, Jewitt et Sheppard ont suggéré que Varuna pourrait être également oblong, sur la base de sa rotation rapide7.

Surface et composition interne

Selon les observations de son spectre, la surface de Haumea est principalement composée de glace d'eau, à la fois sous les formes cristalline et amorphe. La glace d'eau couvrirait entre les deux-tiers et les trois-quarts de la surface, la composition du reste n'étant pas connue.

De la glace d'eau a été détectée sur d'autres transneptuniens, mais typiquement sous sa forme amorphe. La glace cristalline est instable sur plusieurs millions d'années en raison des conditions régnant dans la ceinture de Kuiper ; sa découverte suggère l'existence d'un processus réalimentant périodiquement la surface en glace nouvelle.

L'albédo de Haumea est apparemment comparable à celui de la neige.

Une zone sombre et rougeâtre a été identifiée ; elle est plus riche en minéraux et en matière organique que le reste de la surface.

La masse volumique de Haumea est évaluée entre 2,6 et 3,3 g·cm3, à partir de contraintes sur sa taille et sa vitesse de rotation (plus l'objet est dense, moins il est oblong). Cette densité suggère qu'il s'agit d'un corps essentiellement rocheux et que la glace n'apparaît essentiellement que sur sa surface. Par comparaison, la masse volumique de Pluton est de 2,0 g·cm3 et celle de la Lune de 3,3 g·cm3.

Représentation artistique de la planète naine Haumea ainsi que de ces deux satellites, Hi'iaka et Namaka.

Représentation artistique de la planète naine Haumea ainsi que de ces deux satellites, Hi'iaka et Namaka.


Haut de la page

Lien